Tous les conducteurs professionnels qui circulent en France doivent être munis d’une carte chronotachygraphe. En effet, celle-ci est la preuve qu’ils bénéficient d’autorisations leur permettant de conduire des poids lourds et autres véhicules spécifiques.

Mais que se passe-t-il lorsque la carte chronotachygraphe est défectueuse ou perdue ? Quelles sont les conséquences pour le conducteur et comment éviter ce genre de situation ? Voici quelques explications et conseils utiles à retenir.

La carte chronotachygraphe : un document important

La carte chronotachygraphe représente une pièce d’identité pour tous conducteurs professionnels. Il s’agit d’un petit boîtier en plastique, qui contient une puce informatique et qui est rattachée à un compteur embarqué installé dans le tableau de bord du véhicule.

La carte chronotachygraphe est donc essentielle pour assurer le respect des temps de conduite, des temps de repos et des arrêts du conducteur.

Carte chronotachygraphe défectueuse : conséquences et procédures

Le conducteur peut se trouver dans l’incapacité d’effectuer des missions si sa carte chronotachygraphe ne fonctionne pas correctement. Les conséquences sont très graves car le conducteur risque alors des sanctions financières et/ou pénales. Si la carte chronotachygraphe s’avère défectueuse, le plus important est de contacter immédiatement son employeur. Celui-ci devra ensuite envoyer un technicien afin de remplacer la carte ou de faire appel à un organisme agréé pour le remplacement.

Dans certains cas, il faudra aussi fournir une attestation médicale indiquant qu’il n’y a aucune responsabilité du conducteur concernant le dysfonctionnement de la carte chronotachygraphe.

Si la carte chronotachygraphe est perdue, la procédure à suivre est presque identique à celle mentionnée précédemment. Là encore, le conducteur doit avertir son employeur et demander le remplacement de la carte auprès d’un organisme agréé par le ministère des transports.

Lire plus  Comment réagir en cas de vol de votre carte FIMO ?

Le remplacement du document engendrera souvent une perte de journée ou de semaine, ce qui entrainera pour le conducteur une diminution du salaire. Une fois le document remplacé, le conducteur profitera d’une nouvelle journée de travail à gérer comme bon lui semble.

Quels conseils pour éviter les problèmes liés à la carte chronotachygraphe ?

Premièrement, il est important de toujours garder la carte chronotachygraphe sur soi et de vérifier régulièrement son état de marche . La carte doit aussi être entretenue périodiquement pour éviter les malfonctionnements. Enfin, inutile de préciser que le transport de la carte chronotachygraphe dans le véhicule est strictement interdit et qu’en cas de contrôle, le conducteur risque des sanctions.

En conclusion, il convient de rappeler que la carte chronotachygraphe est un document obligatoire pour les conducteurs professionnels. Dans le cas où elle est défectueuse ou perdue, il est important de respecter les procédures et de contacter immédiatement le service d’exploitation de l’employeur. Pour éviter ce genre de problème, il est recommandé de bien entretenir sa carte chronotachygraphe et de veiller à ce qu’elle fonctionne correctement.