Le métier de chauffeur citerne est un choix professionnel qui offre de nombreuses opportunités d’emploi et une carrière enrichissante.

Les transporteurs de marchandises dangereuses, telles que le gaz, les liquides inflammables et les produits chimiques, sont en constante demande pour assurer le bon fonctionnement des industries et la sécurité des populations. Nous allons explorer les étapes nécessaires pour devenir chauffeur citerne.

Les compétences requises

Avant de s’engager sur cette voie professionnelle, il convient de prendre en compte les compétences et qualités requises pour être un bon chauffeur citerne. Parmi celles-ci, on peut noter :

  • La rigueur et le sérieux : Les chauffeurs citernes sont responsables de la sécurité de leur cargaison et doivent respecter scrupuleusement les procédures de chargement, de déchargement et de contrôle.
  • Le sens des responsabilités : Le respect des réglementations en matière de transport de marchandises dangereuses est primordial pour éviter tout risque d’accident ou de pollution.
  • L’autonomie : Les horaires de travail peuvent être irréguliers et les longues distances parcourues nécessitent une bonne organisation personnelle.
  • Une excellente condition physique : La manipulation des équipements de la citerne peut demander des efforts physiques importants, notamment lors des opérations de chargement et de déchargement.

Les étapes pour devenir chauffeur citerne

Obtenir le permis de conduire

Pour exercer ce métier, il est indispensable de posséder un permis de conduire adapté, généralement de type C ou CE, selon la taille du véhicule et la nature de la cargaison. Pour cela, il faut suivre une formation spécifique dans une auto-école agréée et réussir l’examen pratique et théorique.

Lire plus  La fimo est-elle obligatoire dans le transport privé ?

Suivre une formation spécialisée

En plus du permis de conduire, les chauffeurs citernes doivent suivre une formation spécialisée axée sur la sécurité et la réglementation en vigueur pour le transport de marchandises dangereuses. Cette formation doit être réalisée auprès d’un organisme de formation agréé et se compose généralement de plusieurs modules :

  1. La connaissance des règles relatives au transport de marchandises dangereuses par route (ADR)
  2. Le transport des liquides inflammables et des produits chimiques
  3. Les équipements et dispositifs de sécurité spécifiques aux citernes
  4. Les procédures de chargement et de déchargement des marchandises dangereuses
  5. La prévention des risques liés aux accidents ou aux situations d’urgence

À l’issue de cette formation, les candidats passent un examen qui leur permet d’obtenir un certificat de spécialisation en transport de marchandises dangereuses.

Acquérir de l’expérience

Pour mettre en pratique les compétences acquises lors de la formation, il est conseillé de commencer par travailler en tant que chauffeur routier non spécialisé afin de se familiariser avec le métier et ses contraintes.

Cette expérience professionnelle permet également de développer ses connaissances sur les véhicules utilitaires et les techniques de conduite spécifiques aux poids lourds.

Obtenir une autorisation spéciale

Une fois la formation et l’expérience requises acquises, les candidats doivent obtenir une autorisation préfectorale pour exercer le métier de chauffeur citerne. Cette autorisation est délivrée après vérification des antécédents judiciaires du candidat et de sa capacité à respecter les règles de sécurité en vigueur.

Se faire embaucher

Avec toutes les qualifications et autorisations nécessaires en poche, il ne reste plus qu’à postuler auprès des entreprises de transport spécialisées dans les marchandises dangereuses.

Lire plus  Comment obtenir le permis D1 ?

Les offres d’emploi sont régulièrement publiées sur les sites internet des entreprises, les plateformes de recrutement en ligne et les réseaux sociaux professionnels.

Les perspectives d’évolution professionnelle

Le métier de chauffeur citerne offre de nombreuses opportunités d’évolution professionnelle. Avec de l’expérience et des formations complémentaires, il est possible de se spécialiser dans le transport de marchandises spécifiques ou de devenir formateur pour transmettre son savoir à d’autres chauffeurs. D’autres options incluent la gestion d’une flotte de véhicules ou la direction d’une entreprise de transport.

En résumé, devenir chauffeur citerne demande du sérieux, de la rigueur et une formation adéquate. Ce métier offre toutefois de belles perspectives d’évolution et une carrière enrichissante pour ceux qui sont prêts à s’investir pleinement dans cette voie professionnelle.