Êtes-vous un conducteur de poids lourd ? Si oui, vous devez savoir que la FIMO vous concerne. En effet, de nos jours, la circulation routière est un point qui importe beaucoup pour l’État de chaque pays. Ces derniers font de leur mieux pour réglementer les choses de telles sortes à réduire les accidents de circulation.

C’est pour cette raison que la FIMO a été créée. Il s’agit d’une formation qui vous permet d’avoir le permis idéal que vous soyez conducteur de marchandises ou de voyageurs. Que faut-il savoir à propos de la formation FIMO ?

Que savez-vous concernant la FIMO ?

De manière générale, la FIMO est l’acronyme de Formation Initiale Minimum Obligatoire. Retenez que cette dernière est une formation basée en France et qui est d’une nécessité pour tous conducteurs débutants. En d’autres mots, si vous êtes nouveau dans la pratique de la conduite, vous devez à tout prix suivre la formation initiale minimum obligatoire.

La participation à cette formation permet d’être doté en fin de formation d’un certain savoir-faire. Autrement dit, à l’aide de la FIMO, vous aurez les capacités requises pour être conducteur de marchandises comme conducteur de voyageurs. Ainsi, il existe deux types de FIMO. Entre autres, il y a : la FIMO marchandises, et la FIMO voyageurs.

Que faut-il savoir à propos des diverses branches de la FIMO ?

Comme il a été dit plus haut, la FIMO dispose de deux branches. L’une destinée pour les marchandises et l’autre pour les voyageurs. Chacune de ces dernières présente des avantages très attrayants.

La FIMO marchandise

En ce qui concerne cette branche de la Formation Initiale Minimum Obligatoire, elle est conçue pour tous les conducteurs de marchandises. Il faut noter que les marchandises transportées ne doivent pas peser moins de 3,5 tonnes. Il est question du poids total exigé et autorisé par l’État.

Lire plus  Comprendre la carte de qualification de conducteur

La FIMO voyageurs

Comme son nom l’indique déjà, cette branche est consacrée aux chauffeurs conduisant des voyageurs. Les véhicules autorisés à faire ce genre de voyage doivent être équipés de huit places assises, en dehors de celle du conducteur.

Comment faut-il s’y prendre pour s’inscrire à la Formation Initiale Minimum Obligatoire ?

Tout comme la plupart des formations, avant de pouvoir y avoir accès, il faut d’abord s’inscrire. Pour la plupart du temps, cette inscription requiert le remplissage de quelques conditions. Il en est de même que pour la FIMO. Ainsi, avant d’être capable de suivre la FIMO, il est indispensable de respecter et de remplir certaines règles ou conditions.

Toutefois, il est important de retenir que les conditions à remplir pour pouvoir suivre cette formation dépendent de la branche que vous aurez choisie. En ce qui concerne la FIMO marchandises, elle requiert un permis de type C, C1, C1E, ou celui de type CE. La plupart de ces permis sont passables à partir de l’âge de 21 ans. Par ailleurs, vous devez veiller à ce que le permis que vous présenterez soit en cours de validité.

Quant à la branche destinée pour les voyageurs, elle nécessite un permis de type D, D1, D1E, ou même le permis DE. Ces types de permis quant à eux sont passables à l’âge de 24 ans. En somme, la Formation Initiale Minimum Obligatoire encore appelée FIMO ne peut pas être suivie par les mineurs.

En quoi consiste la FIMO ?

La Formation Initiale Minimum Obligatoire est une formation qui se déroule dans les centres de formation pour les poids lourds. Elle requiert en général une durée de 140 heures. Cette dernière se passe en deux parties. Entre autres, il y a : la partie théorique, ainsi que la partie pratique. En ce qui est de la partie pratique, elle se fait en 10h de conduite. L’ensemble de cette formation suit un programme bien détaillé.

Lire plus  La quête du permis SPL : Un guide complet pour réussir

Pour commencer, il y a le perfectionnement à la conduite rationnelle. Ce dernier est basé sur les règles de sécurité et se déroule en 65h. Ensuite, il y a l’application des principes sociaux et du transport. À ce niveau, vous aurez aussi à apprendre et à utiliser les différents dispositifs de contrôle. Ce qui se fera en 28 heures.

Après cette étape suit la phase qui prend en compte la santé, la sécurité routière, ainsi que la sécurité environnementale. Généralement, il faut également 28h pour terminer avec cette étape. Pour finir, il y a le service et logistique qui se fait en 14h.

Une fois la formation terminée, les participants subiront une évaluation. Il n’y a que grâce à cette dernière que vous pourriez valider la FIMO.